Niveaux de maturité 4 et 5

Pour atteindre les niveaux de maturité 4 et 5, l'organisation doit être en mesure d'évaluer quantitativement sa performance et d'utiliser cette information pour l'améliorer continuellement.
Le principe directeur du niveau 4 est que la performance est mesurée de façon quantitative. En passant de la maturité de niveau 3 à la maturité de niveau 4, une organisation passe de l'accent sur l'efficacité à l'accent mis sur l’efficience, tout en demeurant efficace.

Dans l'approche Praxis d'évaluation de la maturité des capacités, ces fonctions de haut niveau sont évaluées dans le cadre des processus de gestion de portefeuille.

Il est possible d'identifier des attributs pour des processus individuels au niveau 4, mais les principes de mesure quantitative de la performance sont communs à tous les processus.

Praxis utilise quatre fonctions de haut niveau de la section des connaissances pour évaluer la maturité aux niveaux 4 et 5. Elles portent sur les aspects généraux de la définition des projets, des programmes et des portefeuilles individuels, ainsi que sur le professionnalisme de ceux qui les réalisent.

 

Niveau 4

Indicateurs

Attributs de niveau 4

 

Performance de réalisation P3

Il existe un organisme responsable de l'exécution des projets, des programmes et des portefeuilles dans l'organisation hôte.

La réalisation des objectifs est quantitativement mesurée et enregistrée.

L'organisme en charge tous les projets, programmes et portefeuilles au sein de l'organisation peut prendre de nombreuses formes. Il peut s'agir d'un conseil d'administration, d'un comité de portefeuille ou d'un groupe spécialement constitué, comme un bureau de gestion P3 (BGP).

Communautés de pratique

Il existe une communauté de pratique pour la gestion P3. Cette communauté a la responsabilité de définir et de mesurer les critères de performance de gestion P3.

Dans les petites organisations, une seule communauté de pratique couvrant l'ensemble de la gestion P3 suffit. À mesure que la complexité des projets, des programmes et des portefeuilles augmente, il peut être approprié d'avoir des collectivités qui couvrent des domaines spécialisés tels que la gestion du risque ou de l'assurance.

Gestion des connaissances

Le système de gestion des connaissances enregistre les données de la mesure quantitative des fonctions et des processus. Il peut identifier les forces, les lacunes et les tendances.

De nombreux systèmes de gestion des connaissances sont conçus pour gérer des informations textuelles telles que les leçons apprises. Au niveau 4, le système doit permettre l'analyse quantitative des données de performance.

Apprentissage et développement

Les programmes d'apprentissage et de perfectionnement comprennent des évaluations formelles pour quantifier les niveaux de connaissances et de rendement individuel.

Cela ne fait pas référence à des tests ou des qualifications pour développer des individus compétents, car ils sont une exigence de niveau 2.

L'apprentissage et le perfectionnement de niveau 4 portent sur l'évaluation collective pour confirmer que les niveaux de connaissances et de compétences sont maintenus et que le retour sur investissement est compris.

 

Le principe directeur du niveau 5 est que les mesures du rendement sont utilisées pour améliorer continuellement la réalisation de projets, de programmes et de portefeuilles. L'amélioration continue peut être lente et progressive, ou atteinte par étapes significatives. Ces étapes viendront généralement par le biais d’une innovation et d’un changement significatifs dans les processus de gestion.

 

Niveau 5

Indicateurs

Attributs de niveau 5

 

Performance de réalisation P3

Il existe un organisme responsable de l'amélioration continue de la réalisation de projets, de programmes et de portefeuilles dans l'organisation hôte.

Cet organisme a autorité dans les domaines qui constituent l'environnement de chaque programme ou portefeuille de projets de l'organisation hôte.

La capacité de réaliser des objectifs est souvent affectée par des facteurs qui ne relèvent pas de la discipline et de la profession P3.

Pour atteindre une amélioration continue, l'organisme responsable de tous les projets, programmes et portefeuilles doit avoir un certain degré d'autorité dans l'environnement en dehors du domaine P3.

Communautés de pratique

La communauté de pratique est activement impliquée dans des communautés similaires externes à l'organisation hôte. Elle participe à l'analyse comparative, à l'identification d'approches novatrices et à la mise en œuvre de changements aux systèmes et processus de l'organisation hôte.

La communauté (ou les communautés) de pratique maintient des liens externes avec d'autres organisations et organismes professionnels afin d'identifier les innovations qui peuvent apporter des changements d'étape dans l'amélioration continue.

Gestion des connaissances

Le système de gestion des connaissances est utilisé pour identifier les domaines à améliorer et suivre l'effet des changements aux systèmes, procédures et processus de l'organisation hôte.

Le système de gestion des connaissances peut ne pas inclure d'outils d'analyse, mais doit permettre l'interrogation qui fournit des données appropriées aux outils d'analyse.

Apprentissage et développement

Les programmes d'apprentissage et de perfectionnement comprennent des processus formels de perfectionnement professionnel continu (PPC).

À ce niveau, l'organisation s'attend à ce que les gestionnaires P3 assument la responsabilité de leur développement personnel et fassent le suivi des efforts déployés dans le PPC.

 

Merci à la SMaP pour la traduction.

SHARE THIS PAGE
11th December 2015Panel added explaining how level 4 and 5 functions are assessed in the Praxis Capability Assessment tool.

Niveaux de maturité 4 et 5

Retour au sommet