Communautés de pratique

Les communautés de pratique (CdP) sont des groupes de personnes qui partagent un intérêt pour la gestion P3 ou un aspect de la gestion P3. Les objectifs de ces communautés sont de :

  • partager des informations qui aident les individus à développer leurs compétences;
  • aider la profession à évoluer collectivement et à s’améliorer.

Il y a trois aspects d’une communauté de pratique :

  • le domaine;
  • la communauté;
  • la pratique.

Le domaine est l’intérêt commun. Il peut s’agir simplement de la gestion P3, mais il existe de nombreux exemples de communautés d’intérêts plus spécialisés, comme la gestion du risque ou la gestion des valeurs. Le domaine peut également se référer à un secteur d’activité (par ex., la construction, l’informatique, l’administration locale, les produits pharmaceutiques, etc.) ou une grande organisation.

La communauté se réfère à l’endroit où la CdP attire ses membres. Il existe des communautés d’intérêts internationales, nationales, régionales et locales. Les organismes professionnels nationaux et internationaux, tels que l’International Project Management Association (IPMA), le Project Management Institute (PMI®) et la Société de Management de Projet (SMaP), en sont des exemples évidents. Certaines communautés sont reliées de manière souple par leur appartenance à des réseaux sociaux.

La pratique est la façon dont la communauté partage des informations sur son domaine choisi. Cela peut aller de la gestion formelle des connaissances au sein d’une CdP organisationnelle à des groupes de discussion sur les médias sociaux. Entre les deux, il y a toutes sortes de communautés qui peuvent se rencontrer pour échanger des points de vue, organiser des évènements de perfectionnement professionnel continu (PPC), publier des bulletins ou même offrir des accréditations.

La nature des CdP varie considérablement, mais toutes partagent l’objectif de transfert des connaissances et de développement des compétences. Les autres avantages d’une communauté sont de :

  • promouvoir le professionnalisme de la gestion P3;
  • mettre l’accent sur les professionnels qui sont souvent isolés de contact au jour le jour entre collègues professionnels;
  • apporter l’effet de motivation de faire partie d’une communauté d’individus partageant les mêmes idées;
  • une pensée novatrice qui découle d’une expérience partagée.

Il est trop facile pour les communautés d’être mis en place avec enthousiasme et ensuite disparaître par manque de soutien. Lorsqu’une organisation établit une communauté de pratique dans le cadre de son engagement à l’égard de la discipline et de la profession de gestion  P3, elle doit reconnaître que la communauté aura besoin d’un appui organisationnel et d’un engagement continu en termes de soutien financier et permettre aux gestionnaires P3 de prendre parti.

 

Merci à la SMaP pour la traduction.

SHARE THIS PAGE
24th August 2015Link to Italian translation added

Communautés de pratique

Retour au sommet