Gestion de la configuration

Général

La gestion de la configuration englobe les activités administratives liées à la création, à la maintenance, au changement contrôlé et au contrôle de la qualité des réalisations. Ses objectifs sont de :

  • identifier les réalisations qui seront traitées comme des éléments de configuration;
  • appuyer l'évaluation des demandes de changement et documenter les résultats du contrôle des changements;
  • maintenir la validité de la configuration et la précision du système de gestion de la configuration.

Une configuration est l'ensemble complet de caractéristiques fonctionnelles et physiques d'un produit final défini dans la spécification. Au plus simple, la gestion de la configuration est identique au contrôle des versions.

La gestion de la configuration permet de contrôler le développement des réalisations. Elle aide à éviter les erreurs et les malentendus sur ce qu'un produit doit faire et s’il le fait. Elle fournit la vérification des produits comme requis par le développement de solutions. Cette fonction assure également la mise en place de procédures adéquates pour assurer la maintenance continue des réalisations pendant toute la durée du cycle de vie du produit.

Une procédure de gestion de configuration typique est illustrée ci-dessous :

 

 

Un plan de gestion de configuration (que ce soit un document distinct ou une section du plan de gestion de la portée) doit décrire toutes les techniques spécifiques et la portée de leur application au cours du cycle de vie. Le plan doit également identifier les rôles et les responsabilités pour la gestion de la configuration. L'initiation veillera à ce que les ressources requises soient en place, y compris les personnes, les outils et les systèmes.

L'identification de la configuration consiste à décomposer le travail en composants (éléments de configuration), à créer un système de numérotation ou de référencement unique et à établir des lignes basiques de configuration. Cela s'aligne étroitement sur la préparation d'une structure de répartition des produits dans la gestion de la portée.

L'étape de contrôle garantit que toutes les modifications apportées aux éléments de configuration sont documentées. Un aspect important est la capacité d'identifier les corrélations entre les éléments de configuration. Il s'agit d'informations essentielles pour l'examen et l'évaluation des étapes de la procédure de contrôle des changements, car la possibilité d'apporter un changement de portée sera affectée par son impact sur les éléments de configuration interconnectés.

Le rapport sur l’état permet de suivre l'état actuel d'une configuration et d'assurer la traçabilité des éléments de configuration tout au long de leur développement et de leur exploitation. Des rapports d’état réguliers indiqueront si les demandes de changement sont traitées en temps opportun et peuvent mettre en évidence les réalisations soumises à de fréquentes demandes de changement ou les intervenants qui sont des sources courantes de demandes de changement.

La vérification et l'audit servent à déterminer si une réalisation est conforme à ses exigences et à ses informations de configuration. En règle générale, une vérification est effectuée à la fin d'une phase, d'une étape ou d'une tranche.
Les audits de configuration prennent l'une des trois formes suivantes :

  • Un audit physique examine les éléments pertinents d'un élément de configuration et confirme que l'élément satisfait à ses spécifications. Il vérifiera les résultats du contrôle de qualité et confirmera que tous les documents d'essai nécessaires ont été remplis.

  • Un audit fonctionnel d'un élément de configuration vérifie qu'il exécute la fonction pour laquelle il a été conçu.

  • Un audit du système vérifie que le système de gestion de la configuration fonctionne, peut supporter la procédure prévue et exécute les fonctions nécessaires. Cet aspect de la gestion de la configuration fait partie de l'assurance de la fonction.

Une forme de gestion de configuration peut également être appliquée à la documentation de gestion. Il s'agit principalement de contrôle des versions, mais peut également inclure des audits fonctionnels dans le cadre de l'assurance.

Au fur et à mesure que le travail est terminé, la responsabilité de l'entretien des livrables passe au client ou à l'entreprise comme d'habitude. L'équipe de gestion est responsable de veiller à ce que les principes pertinents de gestion de l'information soient appliqués et que la configuration soit facilement transférable à ceux qui maintiendront les réalisations longtemps après la fermeture du projet ou du programme.

 

Projets, programmes et portefeuilles

La nécessité d'une gestion formelle de la configuration au-delà du simple contrôle des versions dépend de l'ampleur et de la complexité des objectifs. Cela dépend aussi du degré auquel les changements à la spécification sont autorisés. Dans un projet qui a un contrat basé sur une méthode de paiement de prix ferme, aucun changement n'est permis. Dans un projet agile, les changements sont une partie inhérente de la méthode. Les deux contextes doivent suivre différentes versions d'un produit en cours de développement et les deux doivent supporter la vérification des produits par rapport à la spécification. Les systèmes de gestion de la configuration doivent s'adapter à des situations très différentes.

Dans la gestion de la portée, la définition de travail produit une structure de décomposition du produit et des descriptions détaillées de chaque produit. Cela devient la configuration et une fois référencée, elle est soumise à un contrôle de changement formel et à la gestion de la configuration.

Certains projets sont plus complexes parce qu'ils incluent des environnements critiques, sécuritaires ou connexes. Plus le projet est vaste, plus les gens peuvent être impliqués dans le développement, les essais et l'intégration d'une réalisation. La gestion de la configuration a pour rôle de veiller à ce qu'il n'y ait pas de lacunes dans la chaîne de contrôle de la qualité, des essais et de la tenue des dossiers pour toutes les réalisations et tous les ensembles intermédiaires et régimes de test qui peuvent compromettre les livrables finaux.

Une équipe de gestion de programme doit veiller à ce que tous les résultats s'ajustent et fonctionnent correctement dans le contexte du plan directeur. Chaque projet et zone d'activité de changement dans le programme doit adopter une approche cohérente à la gestion des configurations. Il est donc beaucoup plus simple d'évaluer si un changement aux réalisations d'un projet aura un effet sur les réalisations d'un autre projet ou sur les avantages éventuels du programme.

Il est peu probable qu'un portefeuille produise des éléments de configuration autres que des documents de gestion clés, mais où différents projets et livrables de programme se rencontrent pour atteindre un objectif stratégique, l'équipe de gestion de portefeuille doit suivre la configuration pour s'assurer que l'intégration finale atteint le résultat requis.


Merci à la SMaP pour la traduction.

 

SHARE THIS PAGE
30th November 2015Link to Italian page added

Gestion de la configuration

Retour au sommet